Retraite complémentaire

Le Saviez-vous ?


Il existe 2 systèmes de retraite :

1) La répartition (exemple de la CNSS ou CMR)


L'équilibre de ce régime dépend notamment :
- Nombre de nouveaux adhérents par rapport au nombre de retraités
- L'évolution de la structure démographique de la population assurée

Ce système garanti donc à l'assuré plus un droit à la retraite d'un montant déterminé; c'est un système de solidarité entre les génération où les actifs d'aujourd'hui paient pour les retraités d'aujourd'hui.
Les cotisations ne sont pas réinvesties mais sont immédiatement redistribués.
Ce système nécessite donc un équilibre entre les actifs et les retraités.

Cet équilibre est en voie de disparition pour plusieurs raisons :
- Le taux d'actifs cotisants est de plus en plus faible notamment avec la baisse du taux de natalité
- L'allongement de l'espérance de vie (il faut donc servir des rentes sur des périodes de plus en plus longues)

2) La capitalisation (exemple produits assurances)

Il s'agit de la constitution d'un capital adhérent moyennant des cotisations qui génèrent des produits financiers qui ne sont pas immédiatement distribués mais réinvestis et donc capitalisés.
C'est un système individuel ou chaque individu cotise en fonction de sa capacité à épargner. Il repose sur l'effort individuel de chacun à épargner et jamais sur la capacité des autres membres du groupe.

 

Il dispose aussi d’une flexibilité qui permet au souscripteur plusieurs avantages non proposés par les autres organismes :

-          Versement sous forme de capital et/ou rente au choix

-          Versement à 100% du capital aux ayants droits en cas de décès

-          Possibilité de rachat total ou partiel pendant la durée de vie du contrat

-          Possibilité de demander une avance à tout moment jusqu‘à 80% de l’épargne

-          Plusieurs options en fin contrat (Capital, Rente viagère non réversible, Rente viagère réversible sur la tête du conjoint, Rente certaine sur 5, 10, 15 ou 20 ans, Combinaison entre capital et rente certaine)

-          Cotisation sur le salaire brut, ce qui génère un gain fiscal mensuel

-          En fin de contrat, étalement du capital sur 4 ans avec un abattement fiscal de 40% pour chaque part


3) régime Mixte (exemple de la CIMR)

Ce régime combine les 2 systèmes où la part salariale est gérée en capitalisation et la part patronale en répartition.

 

Pour plus d’explications ou simulations, contacter notre Direction Technique.

4, Rue Blida (ang. bd Abdelmoumen, Zerktouni) Casablanca Maroc - Intermédiaire d'assurance régi par la loi N° 17-99 portant code des assurances - Décision M.F N° C134823952000780 du 08 Avril 2000              Tel. : +212(0)5 22 48 33 70 à 75 - Fax : +212 (0)5 22 22 74 56                contact@sadas-assurances.com